Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vendue ! Episode VIII

Suite... mais pas encore Fin  lol mais elle est proche
Hier j'ai eu un entretien "informel" avec la DRH et mon bien aimé british de chef ..... pour ne pas dire autre chose .... je veux rester polie.....
Cet entretien visait à nous faire savoir l'intention qu'a la société quant à notre "collaboration" comme ils disent
Donc pas d'ambiguité le ton est donné LICENCIEMENT ! OK.... je m'y attendais mais là je dois dire que le fait d'en parler clairement, ouvertement ça ma fait tout drôle... J'attendais ce moment depuis pas mal de temps mais là on est dans le vif du sujet....
Par contre ils ne veulent pas me licencier économiquement mais individuellement pour incompatibilité d'humeur ou de caractère.
Ils veulent faire cela car ils veulent pouvoir réembaucher quelqu'un ensuite......... no comment !
Je ne connais pas trop la différence entre les deux. La DRH m'a parlé d'imdemnité légale et d'indemnité conventionnelle, là j'ai franchement un peu de mal à tout comprendre, même après une nuit de sommeil je dois dire qu'il reste des zones d'ombres......
Vais-je avoir droit aux mêmes avantages auprès des assedics ? (formation, suivi, etc.....)
Sachant qu'ils sont pressés, nous sommes dehors au 31/08/07, que j'ai 2 mois de préavis et que je suis en congés du 10 aout au 4 septembre, je vais avoir un préavis payé non effectué.... elle est pas belle la vie ??? Payée à rester chez moi  "a ne rien faire" jusqu'au 15 octobre. Ensuite......
Mais bon pour le moment rien d'écrit, ni de signer et franchement j'attend de voir ce qu'ils me proposent en matières d'indemnités, ça fait quand même + de 14 ans que je bosse dans cette boîte, je ne vais tout de même pas leur faire de cadeaux par dessus le marché lol
J'ai cherché pas mal sur le net j'ai trouvé des choses mais rien de bien précis dans mon cas, donc, vous qui lisez si vous avez des adresses sur le net à me donner, surtout n'hésitez pas...... Où bien si il y avait un avocat es Droit du Travail ça serait le pied, car franchement j'ai besoin de conseils avisés.
Sachant que je devrais recevoir, la fameuse lettre recommandée avec AR me convoquant à l'entretien préalable en vue d'un licenciement, sous 15 jours maxi, congés oblige !

Donc pour le moment mes XXX sont un peu en suspend, pas complètement mais j'ai la tête ailleurs. Je vous montrerais mon nuancier un peu plus tard, promis...

La suite au prochain épisode !


cutecolorsspringrack2.gif

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Anne 30/08/2007 09:32

Ben chapeau ton chef!!!moi j' ai démisionnée forcé en février 06 (faute de salaire ) j' ai pas effectué mon préavis car en arrêt maladie pour grossesse patho, j' ai traînée mon cher employeur ( je suis ass mat) aux prud' hommes car il lui suffisait de se rendre à la PMI faire 1 demande et ils auraient payer mes salaires dûs ( demande faites en mai 06) et il ne prenait pas ses recommandés du coup j' ai payé huissier enfin tout koi et il est venu 2 fois aux prud' hommes ( la première il est partit avant l' audience en disant à la gréffière qu' il n' avait pas de temps à perdre...) elle était ravitla seconde assit les mains dans lespoches sans aucun documents ni envie de dialogue alors la gréffière et les assesseurs lui demandait ce qu' il pensait il n' as pas respecté ses engagements du coup j' ai eue gain de cause sur tout et il faut encore que je me rende à l' huissier pour faire appliquer jugement mais en ce moment avec mon mari et nos loulous de 4 ans 1/2 et 10 mois 1/2 nous construisons donc pas de temps tout ça pour vous dire que la procédure est longue ( février 06 à novembre 06) mais de démission forcé je suis passé à licenciement abusif et oui car il était d' accord de faire passer la démission forcée ( reconnu depuis peu par les assedics donc indemnisés) en licenciement mais le motif qu' il as mit ( que sa fille était scolarisée as été dérouté en licenciement abusif par les prud' hommes) je me suis défendue seule avec l' aide de mon mari qui as fait 2 années de droits à la fac car 1 avocat cela coûtait trop cher pour nous et faire 1 dossier d' aide juridictionnelle était trop long et même avec 1 seul salaire nous étions au dessusBref maintenant c 'est du passé je voulais donner 1 leçon à se jeune papa que la vie et le travail des autres ça se respecte.Maintenant le plus dur c' est pour cette petite fille qui vivait sans sa maman ( la maman étant jeune aussi et ne savant pas s' en occuper...)Mais tout papier signé ou pas est bon à utiliser moi ( et pourtant c' était que mon 2 ème enfant depuis que j' ai l' agrément) j' ai pris les devant dès le début alors qu' avec les premiers ils n' avaient jamais été question de ça faut dire que c' était très très différents et grâce à ça j' ai eue gain de cause car voyez vous ce jeune papa avait arrêté d' aller travaillé son employeur lui ayant refusé de le faire passer en CDI mais la petite venait quand même + 10 h 4 jours/semaine chez moi alors que lui faisais du shopping du coup j' estime que si ont s'octroit ce plaisir c' est que financièrement ça suit Anne

BRI59 04/08/2007 14:56

Bonjour Zébuline,J'ai été licenciée économiquement comme toi en 1997. Etant Assistante des Ressources Humaines, je pourrais te donner quelques conseils, n'hésites pas à me joindre. Sinon fais quelques xxx c'est bon pour le moral. Bon courage. Brigitte

katerose 13/07/2007 13:47

Bonjour, je passe par hasard sur votre site et votre message m'a interpelée car mon mari a été victime il y a 2 ans un licenciement abusif. Pour avoir des renseignemets fiables, il faut vous adresser à des avocats. Renseignez vous auprès de votre compagnie d'assurance ou de votre mutuelle (ou de votre mairie) afin de voir s'il n'y a pas des consultations juridiques (gratuites). Je suis syndiquée et nous nous sommes tournés vers un cabinet d'avocats spécialistes en droit du travail qui défend les salariés. Si cela vous interesse contactez-moi et je vous transmettrait leur coordonnées. Bon courage. Katerose

Marie 10/07/2007 21:36

Bonsoir, je découvre votr blog par hasard, et malheureusement, je peux vous dire que c'est tout ce qu'il y a de plus légal. Beaucoup d'entreprises recourent à ce système pour pouvoir embaucher derrière, vous avez bien résumé le problème. Par contre, quoiqu'il en soit, la démarche doit être justifiée. Je ne saurai trop vous conseiller de contacter l'inspection du travail qui vous communiquera une liste de délégués syndicaux qui sauront vous accompagner dans vos démarches. Méfiance, car les indemnités ne sont pas les mêmes mais il faut savoir que vous avez la possibilité de négocier. Si ils n'ont pas d'autre motif de vous licencier, négociez votre prime de départ., car pensez toujours que ce motif de licenciement vous suivra dans d'autres entreprises. Comment justifierez-vous ce motif auprès d'un futur employeur? Ne vous laissez pas faire, montrez que vous connaissez vos droits, soyez ferme mais pas trop, surtout si vous souhaitez partir dans de bonnes conditions.Je souhaite beaucoup de courage, mais je sens bien que vous saurez rebondir.

fafa 09/07/2007 23:05

Le seul moyen que je vois, ce sont les syndicats et les prud'homme. Prends vite endez vous. Y a t'il un syndicat dans ta boite ?